LOGO-rentier

OSEZ DEVENIR LIBRE !

Christopher WANGEN

Coach en investissement immobilier

HP-A-PROPOS

Qui suis-je ?

Après avoir travaillé 5 ans en gestion de patrimoine, j’ai réalisé deux rêves :

 Quitter le salariat pour vivre de mes loyers immobiliers (en partant de zéro) et pouvoir faire un tour du monde
 Donner des formations et faire partager mon expérience aux personnes souhaitant changer de vie grâce à l’immobilier

C’est en moins de 2 ans d’investissements, avec un salaire de 2200€/mois et sans héritage (famille modeste) que j’ai pu remplacer mon salaire par l’immobilier. En achetant tout 100% à crédit. J’ai acheté à l’étranger, en France, des appartements, des immeubles… J’ai fais de la location, à l’année, étudiante, saisonnière, de l’achat-revente avec plus-value... Pour un total de 13 biens achetés (Dont 12 en 9 mois !). J’ai formé aujourd’hui plus d’une centaine de futurs rentiers et mets à leur disposition toute mon expérience de gestion de patrimoine et d’investisseur.

5 ans en gestion de patrimoine

13 Biens achetés (dont 12 en 9 mois)

Passionné de voyages, sport et voitures

MON HISTOIRE

Devenir rentier immobilier en moins de 5 ans en partant de rien !

26 Juin 2015 : Un après-midi dans le sud, je suis sur ma terrasse, au soleil. Je lis un livre de développement personnel lié aux investissements et à l’argent. Je viens de prendre la claque de ma vie… Je découvre le terme « d’indépendance financière » et la possibilité d’avoir suffisamment de revenus passifs (revenus qui proviennent d’investissements) pour s’arrêter de travailler bien avant la retraite. Je prends conscience que je ne veux pas arriver à 50 ans et me dire « OK, tu as de l’argent, une belle carrière, mais tu regrettes de ne pas avoir passé assez de temps avec tes enfants, ta femme, pas pu faire ce tour du monde dont tu rêvais tant, pas pu faire ci, et ça… ».
Je prends une plus grosse claque encore, quand je me rends compte qu’en fait, je disposais de presque toutes les connaissances pour y parvenir, grâce à mon métier de conseiller en gestion de patrimoine. Sauf que je ne savais pas encore les mettre à profit dans le but d’être « rentier ».

A ce moment-là, ma vie prend un tournant à 180°. Je me fixe alors 3 ans pour investir suffisamment dans l’immobilier et gagner le même revenu que celui que j’ai à ce moment en étant salarié.

En achetant tout à crédit. Puisque oui, je n’avais pas beaucoup d’argent… Je viens d’une famille de la classe moyenne, qui n’a pas eu la chance de faire des études. Mon père, artisan carreleur, a eu une enfance qu’on peut qualifier de « difficile » et a été obligé de travailler dès l’âge de 14 ans. Ma mère, animatrice pour les enfants en école, a elle aussi arrêté l’école à 15 ans pour faire de la coiffure et se réorienter ensuite. Disons que j’étais pas parti pour faire science-po… Mais mes parents m’ont inculqué la valeur du travail et de l’argent. Et je les en remercierai toute ma vie.
« Tu veux de l’argent ? Tu viens travailler avec moi sur les chantiers le week-end et les vacances ! » voilà ce que me disait mon père à partir de mes 14 ans. C’est la plus belle chance que j’ai eu… Quand tu passes ta journée à porter, casser, à genoux, le dos plié, sous le soleil en plein été… Tous les jobs d’été que j’ai fait ensuite me paraissaient être des jeux d’enfants.

Je n’ai pas eu une éducation « d’investisseur ». Ce qu’on m’a appris, c’est à travailler, et à travailler beaucoup. L’éducation façon artisan quoi ! Ce n’était pas non plus dans mes habitudes de lire. Et pourtant, j’ai tout remis en cause…
Au lycée, ma volonté était de devenir militaire. Plus précisément, « Commando marine », les « Bérets verts » pour les connaisseurs. C’était même plus qu’une volonté, c’était une raison de vivre. Sport à outrance, mental d’acier, volonté de servir mon pays rythmaient mes journées. J’ai effectué plusieurs préparations militaires dans l’armée de terre et marine nationale, encore une chance ! La rigueur, le dépassement de soi, la volonté de protéger les autres et le mental d’acier. Voilà ce que peut apporter l’armée. La volonté de fonder une famille et la désillusion de beaucoup d’amis ayant intégré l’armée m’ont fait changer de cap.
Finalement, j’ai poursuivi de courtes études. Un DUT (bac+2) en commerce, marketing, comptabilité, droit... J’ai ensuite travaillé en gestion de patrimoine en indépendant (profession libérale) pendant 3 ans. J’ai dû passer des agréments dans le privé pour compenser mon niveau faible d’étude. J’ai beaucoup travaillé pour compenser (environ 60h/semaine). Je prenais un plaisir immense dans ce que je faisais et ce que j’apportais à mes clients. Puis, comparé aux chantiers, prendre le café avec des gens sympas et améliorer leurs situations financières en les conseillant… C’était plus un hobby qu’un travail pour moi.
Après 3 ans j’ai décidé de passer du côté du salariat… Toujours en conseiller en gestion de patrimoine, mais pour une grande compagnie européenne.

Après quelques mois, je m'aperçois que je ne suis pas fait pour le salariat. Mon envie de liberté et de voyage est tellement forte, que je suis prêt à tout pour quitter ça.

Heureusement, j’ai fait une rencontre qui a bouleversé ma vie et m’a permis de réaliser tous mes rêves…

MA RENCONTRE AVEC L'IMMOBILIER

Devenir rentier immobilier en moins de 5 ans en partant de rien !

Ma première expérience immobilière sera à mes 23 ans, juillet 2014, avec un studio à Budapest, capital de la Hongrie. Oui, plutôt original comme premier investissement ! Un ami vivant avec une hongroise en avait acheté un. Après une analyse de l’immobilier, fiscalité et économie de Budapest, je constate que ça peut-être une super affaire. Je me lance !

Acheté 15 000€ avec 4 000€ de travaux, loué 250€/mois net en étudiant et saisonnier avec 28% de rentabilité annuelle brute (soit 9 fois + que Paris) ! Et une fiscalité 3 fois moins élevée qu’en France... L’Eldorado !

Après la lecture de ce fameux livre "Père riche, père pauvre" De Robert Kyiosaki, le 26 Juin 2015, je passe des heures/semaine à griffonner des dizaines de feuilles blanches pour réfléchir aux meilleures stratégies d’investissements, de crédits et de fiscalité. Des centaines d’heures à se creuser les méninges, apprendre, lire… Je veux tout anticiper pour y arriver plus vite que ces 3 ans fixés. Je gagne 2 200€/mois. Un bon salaire mais pas exceptionnel. 1 300€ de fixe, le reste de mon salaire en variable, autant dire que je ne suis pas la cible préférée des banques…
Février 2016, j’achète un immeuble de rapport de 4 appartements : 69 000€ + 50 000€ de travaux. Cet immeuble me rapportera 15% de rentabilité et un cash-flow (rente une fois déduit crédit, charges, taxes, frais…) de 400€/mois.
J’achète dans la foulée un 2ème appartement à Budapest : 47 000€, T4. 600€ de travaux et une rentabilité de 18% en location étudiante et saisonnière. Un cash-flow de 600€/mois. Je le revendrai 6 mois plus tard avec 10 000€ de plus-value.
J’achète un 2ème immeuble de rapport de 6 appartements, entièrement refait, locataires à l’intérieur : 13,5% de rentabilité et un cash-flow de 1100€/mois.
Je revends mon premier appartement de Budapest, soit 2 ans après mon achat, 36 000€ pour un coût de 19 000€. Plutôt pas mal pour un premier investissement !

Je finirai par acheter un appartement à Nice, ma résidence principale, un T2 transformé en T3. J’ai plus d’expérience, mes stratégies sont mieux rodées, la plus-value nette sera d’environ 45 000€.
Fin 2016, j’ai 25 ans, objectif atteint, 1 an et 3 mois après la lecture de ce livre, je peux le dire : JE SUIS RENTIER ! Je décide de quitter mon emploi salarié pour vivre de mes revenus locatifs et faire ce que je rêve de faire depuis le début de mes études : créer une entreprise, et transmettre. J’avais déjà tenté de donner des cours « d’éducation financière » dans mon ancienne fac. Malgré l’immense engouement des élèves à avoir cette matière, je vous laisse imaginer la difficulté à pouvoir instaurer une matière traitant d’argent, en fac (donc publique), qui plus est en France… Autant dire mission impossible !

J’ai alors décidé de créer cette formation, pour transmettre toutes mes connaissances et mon expérience aux personnes souhaitant changer de vie, réaliser leurs rêves et se servir de l’immobilier pour être plus libre.

Et surtout, leur montrer que c’est possible. Si un jeune homme de 25 ans, venant d’une famille modeste, sans argent ni piston a pu y arriver, alors tout le monde peut y arriver. C’est alors qu’est née la formation « Devenir rentier immobilier en moins de 5 ans en partant de rien ». Avec comme mots d’ordres : Oser et liberté. Aujourd’hui je voyage 6 mois de l’année aux 4 coins du monde et passe les 6 autres mois à donner des conférences et séminaires.
La liberté est là, beaucoup plus proche que ce qu’on ne le pense. Il suffit d’avoir les yeux suffisamment ouverts pour la voir, et d’avoir suffisamment de volonté pour oser la prendre.

DEVIENS RENTIER IMMOBILIER 

Reçois gratuitement 1h de séminaire inédit et

apprends à éviter les erreurs que font 99% des investisseurs !